Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Annuaire > KRE Okpobé Henriette (doctorante)

KRE Okpobé Henriette (doctorante)

Doctorant - Université d’Angers

.

Adresse mail : h_kre@yahoo.com

.

Directeur : Thomas Deswarte

.

Titre de la thèse :


L’anthroponymie léonaise : IXe siècle - 1230)

.

Première inscription : 2013

.

Résumé de la thèse

.

L’étude des noms de personnes (l’anthroponymie) est l’objet de plusieurs études depuis quelques décennies. Notre recherche voudrait étudier le système anthroponymique dans la société léonaise : son évolution et sa spécificité par rapport à d’autres régions. Elle a pour sources : Colección documental del Archivo de la catedral de León (éditées) et les sources épigraphiques (inédites) concernant uniquement la ville de León.
Comme dans toute l’Europe occidentale, le fait majeur est le passage du système simple à la forme à deux éléments qui s’opère à partir du XIème siècle en général. Cependant, on observe que cette évolution se fait bien avant le XIème siècle dans le royaume de León et elle est encore plus précoce dans certaines régions des royaumes chrétiens d’Hispania, par exemple dans la région de Celanova (dernier quart du IXème siècle). En général, dans les terres chrétiennes hispaniques, la forme double domine sur les autres systèmes et le modèle le plus fréquent est : nomen + nomen paternum.
À côté de cette évolution système anthroponymie, on note l’apparition de noms arabisés au IXème siècle, due à la cohabitation entre chrétiens et musulmans (en 711, les Arabo-Berbères envahissent la Péninsule Ibérique), dans un système anthroponymique dominé par les noms germaniques. Ces derniers, avec la christianisation des noms, connaissent un déclin mais restent à tête de l’onomastique.