Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Activités scientifiques > Activités antérieures (2008-2015) > Année 2015 > Séminaires 2014-2015 > Site de Rennes - Actualité de la recherche historique (2014-2015) > SEMINAIRE - Actualité de la recherche historique - 26 mars 2015 - Thomas Grillot - Après la Grande Guerre - Comment les Amérindiens des Etats-Unis sont devenus patriotes (1917-1947)

SEMINAIRE - Actualité de la recherche historique - 26 mars 2015 - Thomas Grillot - Après la Grande Guerre - Comment les Amérindiens des Etats-Unis sont devenus patriotes (1917-1947)

par Aurélie HESS - 16 mars 2015

La prochaine séance du séminaire se tiendra le
jeudi 26 mars 2015 de 17 h à 19 h, dans la salle Jacques Léonard

Elle sera consacrée à la présentation, , par Thomas Grillot, chargé de recherche au CNRS (Mondes américains – UMR 8168, CENA), de son ouvrage,

Après la Grande Guerre.
Comment les Amérindiens des Etats-Unis sont devenus patriotes (1917-1947
, (Éditions de l’EHESS, 2014)

À la veille de la Première Guerre mondiale, les Amérindiens qui vivent sur le territoire américain sont des peuples colonisés à la citoyenneté incomplète. Lors de l’entrée en guerre des États-Unis en 1917, un grand nombre d’entre eux – un contingent de 12 000 soldats – s’engageront pour combattre en Europe. Thomas Grillot, en focalisant son attention sur les vétérans appartenant aux principales tribus des Plaines, révèle comment le conflit mondial a transformé la vie politique, sociale et culturelle des réserves indiennes. A travers les archives militaires, les organisations de vétérans, les monuments aux morts, les cérémonies patriotiques, les funérailles ou les powwows, la mémoire de guerre dessine un demi-siècle d’histoire oublié, où se réinvente le rapport des Indiens à la nation américaine. Refusant une vision progressiste de l’histoire des Indiens allant de la colonisation à l’émancipation, Thomas Grillot souligne toute la complexité du rattachement des autochtones à la nation américaine. Les débats sur le patriotisme traduisent des luttes idéologiques très vives, d’une génération à l’autre, sur la place des Amérindiens aux États-Unis, sur le respect ou non des cultures tribales et, en définitive, sur l’assimilation à la nation, en dehors de toute tutelle coloniale. Car Après la Grande Guerre pose aussi une question centrale : pourquoi et comment des peuples colonisés répondent-ils à l’injonction de défendre l’État colonial ?

.

La présentation durera environ une heure, le débat, animé par Hélène Harter,
professeure en histoire contemporaine à l’université Rennes 2 et membre du CERHIO, une heure aussi.

Affiche du séminaire :

Dossier du séminaire :

Compte-rendu du séminaire :