Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Activités scientifiques > Activités 2017 > 6-7 avril 2017 | Colloque | UM

6-7 avril 2017 | Colloque | UM

par Annie ANTOINE - 1er mars

Les conflits de mémoire : arts, histoire, commémorations

Colloque FAMAH (3L.AM / CERHIO)

FAMAH : La fabrique de la mémoire, entre art et histoire (projet labellisé par la MSH Ange Guépin, Nantes)

Une co-organisation 3L.AM (Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Maine) - CERHIO

Le 6 et 7 avril 2017, Université du Maine, bâtiment ESPE
Voir le site du colloque sur sciencesconf.org
Télécharger le programme

Certains événements historiques font l’objet de récits conflictuels : les guerres, vécues par les soldats au sol ou dirigées par les officiers supérieurs à distance, racontées par les vainqueurs ou relatées par les vaincus, laissent des traces différentes parmi les témoins ; les personnages historiques inspirent des souvenirs contradictoires selon les individus qui en dressent le portrait ; l’histoire locale s’efface parfois derrière l’histoire nationale et le mythe se substitue au réel. Les conflits de mémoire naissent de la distance entre les souvenirs des uns et des autres, tensions que l’historien s’efforce de restituer dans l’écriture d’un récit scientifique privilégiant l’exactitude des faits. Entre l’écriture de l’histoire et les paroles des témoins, l’effort de mémoire n’est pas guidé par les mêmes préoccupations ; l’expérience individuelle se distingue du récit collectif, faisant parfois entendre des voix contestataires.

Ce colloque s’intéressera non seulement aux événements historiques qui font l’objet de conflits de mémoire, mais également aux œuvres artistiques, parfois produites en marge des institutions, qui participent à conforter ou à contester, l’interprétation consensuelle de ces événements. En invitant à une réinterprétation du passé, ces œuvres permettent-elles d’envisager autrement le rapport du présent au passé, voire à l’avenir ? Les débats suscités par certaines œuvres suggèrent que la mémoire est l’objet d’enjeux collectifs et de conflits d’interprétation. Les objets historiques et les œuvres d’art illustrent cette tension, articulant la distance entre mémoire dominante et mémoire dominée. Les arts contribuent-ils à la résolution des conflits ou, au contraire, les entretiennent-ils ? Le regard porté par plusieurs artistes sur le même événement historique peut nous aider à comprendre les enjeux des conflits de mémoire.


(crédits image : © Guillaume Herbaut)


Comité d’organisation : Renaud Bouchet, Hélène Lecossois, Delphine Letort, Stéphane Tison



Comité scientifique
 : Pierre Allorant (U. Orléans), Renaud Bouchet (U. du Maine), Noëlline Castagnez (U. Orléans), William Gleeson (U. du Maine), Elise Julien (U. Lille 3/IEP), Franck Laurent (U. du Maine), Hélène Lecossois (U. du Maine), Delphine Letort (U. du Maine), Sylvie Servoise (U. du Maine), Stéphane Tison (U. du Maine).

Mots-clés

actualite