Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > À noter > Contrat doctoral - Université d’Angers

Contrat doctoral - Université d’Angers

par Admin CERHIO - 10 mai

Intitulé de la thèse : L’éveil des sens. Histoire médicale de la puberté au siècle des Lumières


Conditions

  • Unité où s’effectuera la thèse : CERHIO FRE CNRS
  • Ecole doctorale : ED 496 SCE (Sociétés, cultures, échanges)
  • Directeur.rice.s de la thèse : Didier BOISSON, professeur d’histoire moderne
  • Co-encadrant.e le cas échéant : Nahema HANAFI, maîtresse de conférences en histoire moderne ; Régis COUTANT, PU-PH
  • Début de thèse : automne 2017
  • Durée de la thèse : 3 ans
  • Financement : Contrat doctoral de l’Université d’Angers

Description du sujet de thèse :

À la croisée de l’histoire socioculturelle de la médecine et de l’épistémologie des sciences, le projet de thèse L’éveil des sens. Histoire médicale de la puberté au siècle des Lumières considère la manière dont les sciences médicales modernes (anatomie, médecine, chirurgie et histoire naturelle) se sont saisies du concept de puberté. Portés par les renouvellements scientifiques du 17e siècle, les savants des Lumières, en tentant de comprendre le processus vital, ont fait de l’âge un sujet d’investigation, en particulier le « premier » et le « dernier », prélude à la construction de spécialisations médicales – pédiatrie et gériatrie – au 19e siècle. Une attention renouvelée s’est alors portée sur la puberté, un concept intrinsèquement lié à la nubilité et donc surtout mobilisé par les discours religieux et juridiques. Si le mariage ne constitue pas un champ d’action légitime des sciences médicales, la sexualité et la reproduction qui l’accompagnent ont en revanche fait l’objet d’une médicalisation croissante au cours des Lumières, signe d’une nouvelle rationalité du « gouvernement des corps », dans un contexte fortement populationniste marqué par une peur de la dépopulation et d’une dégénérescence liée aux enjeux coloniaux.
[...]Lire la suite


Profil du/de la candidat.e et modalités de candidature

Le profil recherché est celui d’un-e étudiant-e ayant obtenu de très bons résultats au cours de son Master 2 en histoire. Il-elle devra posséder de solides connaissances en histoire générale des Lumières, mais aussi de la première modernité, et plus particulièrement en histoire sociale et culturelle, en histoire de la médecine et des sciences. Il-elle devra maîtriser la méthodologie de travail sur les sources modernes et en études sur le genre. Une capacité d’ouverture vers la philosophie et la sociologie des sciences sera appréciée. La possibilité de réaliser une cotutelle de thèse est également encouragée.

Les candidatures comportant une lettre de motivation, les notes obtenues en M1 et M2 et le curriculum vitae complet, doivent être envoyées à l’adresse suivante :
didier.boisson@univ-angers.fr
avant le 10 juin 2017.
Les entretiens avec le jury auront lieu le 28 juin 2017 (matin).


Télécharger l’appel à candidatures

Dans la même rubrique :