Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Vie de l’unité > Soutenances de thèse et HDR en 2018 > Soutenances de thèse et HDR en 2017 > Soutenance de Katherine DANA

Soutenance de Katherine DANA

par Admin TEMOS - 11 mai 2017

Rennes et la mer. Création, développement et fonctionnement d’une voie fluviomaritime : la Vilaine (XVIe-XVIIe siècles).

Mercredi 17 Mai 2017 à 14 heures
À l’Université Bretagne Sud
Faculté Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales
Amphithéâtre de la Maison de la Recherche

Madame Katherine DANA
En vue de l’obtention du grade de doctorat en « Histoire », présentera ses travaux intitulés :
« Rennes et la mer. Création, développement et fonctionnement d’une voie fluviomaritime : la Vilaine (XVIe-XVIIe siècles). »


Résumé

Lien naturel entre Rennes et la mer, la Vilaine n’est navigable au début de l’époque moderne que dans sa basse vallée. Depuis l’océan, des navires remontent l’estuaire de la Vilaine jusqu’au port de Redon. En amont, de petits barques progressent jusqu’au port de Messac, qui matérialise la fin de la voie navigable. Dans le sens de la remontée, la ville de Rennes se trouve à une trentaine de kilomètres de Messac.
Principale ville de Bretagne, Rennes ne bénéficie pas de sa situation sur les rives de la Vilaine. Au XVIe siècle, le conseil de ville initie la canalisation de la Vilaine entre Messac et Rennes. L’objectif est de rattacher Rennes à la voie de transport fluviomaritime. À la fin du XVIe siècle, la Vilaine est aménagée durablement à l’aide d’écluses à sas. La navigation se développe jusqu’à Rennes. Au XVIIe siècle, la voie d’eau devient un axe essentiel de l’approvisionnement rennais. Des projets de canalisation du XVIe siècle au commerce de la Vilaine au XVIIe siècle, ce travail de
recherche vise à étudier les perspectives et les conséquences de l’essor du fret fluviomaritime pour la ville de Rennes.

Abstract

Natural link between Rennes and the sea, the river Vilaine in the early modern period was only navigable in its lower valley. From the ocean, vessels flowed in the river Vilaine estuary to Redon harbour. Upstream, small boats could reach Messac harbour, which was the term of the waterway. Further upstream, Rennes is located about thirty kilometers from Messac. Most city of Brittany, Rennes didn’t take full advantage of its situation on the banks of the river Vilaine. In the 16th century, the city council instigated the river Vilaine development between Messac and Rennes. The aim was to relate Rennes to the river-sea shipping. At the end of the 16th
century, the river Vilaine was sustainably channeled thanks to a modern lock system. Navigation expanded to the city of Rennes. In the 17th century, the waterway became an essential supply line for Rennes. From the 16th century channeling projects to the river Vilaine trade in the 17th century, this research work aims to study perspectives and consequences of the river-sea shipping development for the
city of Rennes.


Membres du jury :

Prof. Gérard LE BOUËDEC, Professeur Émérite, Université Bretagne Sud
Prof. Pierrick POURCHASSE, Université de Bretagne Occidentale
Prof. Thierry SAUZEAU, Université de Poitiers
Prof. Sylviane LLINARES, Université Bretagne Sud
Prof. Gilbert BUTI, Professeur Émérite, Aix-Marseille Université
Prof. Stéphane DURAND, Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse