Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Vie de l’unité > Soutenances de thèse et HDR en 2018 > Soutenances de thèse et HDR en 2017 > Soutenance d’Antoine GODET

Soutenance d’Antoine GODET

par Admin TEMOS - 8 septembre 2017

La symbolique politique et sociale des mouvements fascistes et fascisants en France et en Grande-Bretagne dans les années 1930. Étude comparative de la British Union of Fascists et du Parti populaire français.

Jeudi 5 octobre 2017 à 14h00

Maison de la Recherche Germaine Tillion | Salle Germaine Tillion
5 bis boulevard Lavoisier | 49000 ANGERS

Sous la direction d’Yves DENECHERE, Professeur à l’Université d’Angers



Résumé

La symbolique désigne l’ensemble des symboles qui, dans les années 1930, d’une part, manifestent l’existence du PPF et de la BUF aussi bien au niveau national qu’international. D’autre part, ces symboles sont constitutifs de l’identité politique, sociale et culturelle de ces deux mouvements.Par conséquent, l’objectif de cette thèse est d’étudier et de comparer l’univers symbolique du PPF et de la BUF. En effet, loin d’être un artifice ou un simple « badigeon », la symbolique de la BUF et du PPF, qui n’est pas que visuelle, est au contraire essentielle dans la stratégie de représentation, de communication, de mobilisation, de séduction et d’intimidation de ces deux mouvements. Dès lors, notre travail compare les symboles qui sont communs à la BUF et au PPF, mais aussi ceux qui témoignent des différences entre un mouvement Blackshirt explicitement fasciste et un parti français dont l’identité politique est plus floue. Plus largement, notre travail s’intéresse à la part d’invariants et de novations, d’importation et de création en matière de symboles politiques. Il s’intéresse aux symboles de la BUF et du PPF qui plaident en faveur d’une imitation des modèles existants et à ceux qui, au contraire, soutiennent l’idée d’une originalité symbolique, chez deux mouvements qui nient toute influence étrangère. En définitive, notre travail examine la façon dont la symbolique de la BUF et du PPF annonce et prépare l’« ordre nouveau » promu par eux. Il explique en quoi il s’agit dans les deux cas d’une symbolique antidémocratique et totalitaire qui en dit long sur la société idéale, sur l’avenir national et sur la pratique nouvelle du pouvoir tels que voulus par les deux mouvements.



La thèse sera présentée devant le jury suivant :

Yves DENÉCHÈRE | Professeur à l’Université d’Angers
François HOURMANT | Maître de conférences HDR à l’Université d’Angers
Marie-Anne MATARD-BONUCCI | Professeur à l’Université Paris 8
Olivier DARD | Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Kevin PASSMORE | Maître de conférences à l’Université de Cardiff
Pascale SEMPÉRÉ | Maître de conférences à l’Université Toulouse-Jean-Jaurès