Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Activités scientifiques > Diffusion et valorisation de la recherche - 2017 > 5 décembre | Conférence | Archives nationales, Paris

5 décembre | Conférence | Archives nationales, Paris

par Admin CERHIO - 20 novembre

Famille et justice au Moyen Age

Conférence du cycle "Retour aux sources"

Les Archives nationales proposent un cycle trimestriel de conférences intitulé « Retour aux sources » où des auteurs présentent au public leur travail, sur le site même où sont conservés les principaux fonds qu’ils ont exploités, en détaillant leurs méthodes et leurs résultats.

La séance du mardi 5 décembre 2017 abordera la thématique « Famille et justice au Moyen Âge » avec trois ouvrages, deux récents et un à paraître très prochainement, sur le crime et le châtiment, la démence et la justice royale, les bâtards et la bâtardise. Criminels, fous et bâtards : une image haute en couleur d’une société médiévale, querelleuse et volontiers violente au quotidien, qui dispose d’une échelle de valeurs différente (où les notions d’honneur, de renommée ou de parole donnée sont portées au plus haut) et conçoit différemment le fait criminel, la démence ou l’illégitimité.

Les interventions permettront de définir les termes et de bousculer un certain nombre de clichés sur le Moyen Âge. Les intervenants pourront nous expliquer comment :
- définir le crime, reconnaître la folie, qualifier l’illégitimité ; s’intéresser à ce qui
dérange la conscience collective et met en danger l’ordre social ;
- proposer une typologie des différentes infractions, des formes de déviance, des filiations bâtardes ;
- établir un profil ; replacer dans la famille et la société le bâtard, le fou, le criminel ; déterminer leur part dans la violence médiévale ; évoquer le regard porté sur eux ou le rôle de la parenté et des autorités publiques ;
- dire le droit, ciment de la vie en société, qui s’applique au criminel, au fou, au bâtard (statut et incapacités, responsabilité pénale) avec les évolutions au cours du millénaire médiéval ;
- détailler les institutions judiciaires qui ont à en connaître (civiles ou criminelles, laïques ou ecclésiastiques, seigneuriales, urbaines ou royale) et leurs pratiques ;
- entrevoir la variété des réponses de la justice, de la punition, la stigmatisation ou l’exclusion à l’accord et la réparation, la miséricorde, la réhabilitation ou
l’intégration, avec des variations liées à la condition des personnes et au siècle ;
- dresser enfin un idéal de justice qui concilierait réparation et punition.

Les exemples, qui ne manqueront pas d’être évoqués et qui sont à la source de ces conclusions, viendront donner vie à cet aperçu, éclairant parfois d’un jour émouvant les protagonistes. La séance sera une invitation à découvrir les ouvrages des trois auteurs et, bien sûr, la richesse des fonds des Archives nationales qui permettent l’élaboration de tels travaux : Trésor des chartes royal, Parlement de Paris, Châtelet, juridictions ecclésiastiques ou seigneuriales.


A 16h15 Carole AVIGNON y présentera ses travaux sur les Bâtards et bâtardises dans l’Europe médiévale et moderne, paru aux PUR en 2016.

Voir la présentation de l’événement sur le site des Archives nationales

Mots-clés

anoter