Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Activités scientifiques > Activités antérieures (2008-2015) > Année 2008 > Ecole Thématique de Fougères (17-19 novembre 2008) : "Enfance, Jeunesse et Formation" > Présentation de l’école thématique

Présentation de l’école thématique

Public concerné :

Chercheurs, enseignants, professionnels de l’éducation, professionnels de la formation

Thème :

L’enfance et la jeunesse, autant réalités sociales que réalités biologiques ou « cohortes démographiques », précèdent l’âge adulte. Elles constituent les « premiers maillons de la chaîne de transmission des valeurs et des règles » et, de ce point de vue représentent des enjeux majeurs pour la société, mais également pour l’État, qui s’en préoccupe, tout particulièrement aux 19e et 20e siècles.
L’objet de cette école thématique est de prendre en compte ce vaste champ de recherches et de réflexion qui s’est formé à la jonction des travaux sur l’enfance et la jeunesse d’une part, sur l’éducation et la formation de ces groupes d’autre part.

L’histoire de l’enfance et de la jeunesse se conjugue en partie avec celle de l’apprentissage des savoirs et des normes au sein du monde scolaire, qui, loin d’être un isolat, est pénétré par la société et exerce des fonctions précises sur des populations différenciées. La formation de l’enfance et de la jeunesse peut être interrogée sous plusieurs angles, parmi lesquels ceux de l’adaptation aux âges, au genre à la stratification sociale et aux besoins de l’économie par l’analyse des formes d’enseignement et, au-delà de la traditionnelle opposition du primaire et du secondaire, par l’étude de la diversification des filières au sein du système scolaire. Les formes spécifiques de l’éducation destinée aux filles et aux garçons seront également étudiées dans leur dimension historique.

Les interrogations dépassent de beaucoup le temps de la formation au sein des établissements scolaires et ne peut négliger les œuvres dites « post ou périscolaires », qui dilatent le temps de l’école pour compléter, entretenir une formation morale, civique ou culturelle. Après la classe et au-delà du temps d’instruction, l’enfant et le jeune ne sont pas abandonnés. L’État, les églises et les associations les encadrent, les séduisent, tentent de les contrôler, voire encouragent la création d’espaces d’autonomie, au moins pour une partie d’entre eux. La formation par le sport et toutes les idéologies qui l’accompagnent feront aussi partie des thèmes envisagés.

La réflexion sur la formation de l’enfance et de la jeunesse par les institutions scolaires et périscolaires peut ouvrir sur une perspective comparatiste, en particulier avec d’autres pays européens (ex : l’Allemagne pays dans lequel, à la fin du 19e siècle, l’enseignement classique, fondement de la Bildung, est remis en cause et concurrencé par la poussée des sciences et des techniques et où émerge un véritable culte de l’enfance et de la jeunesse).

Conséquences attendues :

  • Rencontre interdisciplinaire entre les chercheurs travaillant sur les questions de la jeunesse de la formation et de l’éducation et les professionnels de l’enseignement et de la formation.
  • Possibilité d’un véritable partage des connaissances et des expériences par des formes variées d’échanges : conférences, débats, tables rondes, visites.
  • Sensibilisation à de nouveaux enjeux et problématiques
  • Incitation des stagiaires à participer aux exposés, aux débats consécutifs aux conférences ou dans le cadre des ateliers thématiques.

Les axes du programme :

- AXE 1 : Organiser la formation : savoirs scolaires et société

- AXE 2 : Adapter la formation : les enseignements techniques et professionnels

- AXE 3 : Ouvrir la formation : les mouvements de jeunesse

Modalités pédagogiques :

Pour chaque axe, trois types d’interventions sont prévus. Des chercheurs confirmés présenteront un état de la question dans leur discipline ou spécialité, susceptible de faire ressortir les apports anciens ou récents en terme de connaissances, de méthodes exploitables dans un cadre interdisciplinaire. D’autres intervenants exposeront sur des problématiques plus spécifiques novatrices en terme de résultats et méthodes. Les stagiaires des écoles thématiques auront l’occasion à partir de leurs recherches ou de leur travaux en cours d’échanger dans le cadre d’ateliers thématiques.

Mots clefs :

Enfance, jeunesse, jeunes, formation, enseignement, mouvements de jeunesse, éducation,